Gare au Théâtre -Soirée secrète avec Franck MAS

Franck MAS / Gare au Théâtre de Vitry-sur-Seine. La représentation commence, artiste et public dans l’avant-scène -hall d’entrée, l’histoire est contée par Franck MAS.

Exposition de la CPES-CAAP 2020

Centre d’Art contemporain APONIA -Vernissage vendredi 28 février 2020

https://www.yumpu.com/s/QIJ3TzOgGADZVx0P

Élodie ARNAUD, Elle recrache, performance 3′35

NÄSS (Les gens) par la Compagnie Massala

Pièce pour 7 danseurs par le chorégraphe FOUAD BOUSSOUF -Espace Michel Simon à Noisy-le -Grand / Mardi 4 février 2020

La veille de la représentation, les étudiants de la classe ont pu participer à un stage de danse avec le chorégraphe Fouad BOUSSOUF. Initiation à la danse du hip-hop à travers différentes sources rythmiques empreintes de danses traditionnelles.

JPO CPES-CAAP GAGNY

Samedi 1er Février 2020 /9h-12h30

https://mathevetf.wixsite.com/k-haap-radio

Frédéric MATHEVET -Intervenant plasticien en Art sonore; création de K’Haap Radio -radio de la CPES-CAAP Gustave Eiffel

Rencontre avec Shani HA

Artiste plasticienne -ancienne étudiante CPES-CAAP

BIOGRAPHIE

A propos de Shani Ha

Shani Ha (France, Algérie née en 1987, Paris) obtient son DNSEP en 2012 puis s’installe à Brooklyn, New York. L’artiste vit et travaille entre Brooklyn, NY et Paris, FR.

Shani Ha questionne les notions d’identité, d’altérité et d’individualité afin d’explorer la possibilité d’un humanisme universel permettant une utopie du vivre ensemble. Elle tente de sociabiliser les formes, les espaces et les relations en engageant l’attention et l’empathie du public.

La métamorphose, l’appropriation et la collaboration sont au cœur de sa démarche. Sa pratique explore plusieurs seuils : du privé au public, de l’individu au collectif, du particulier à l’universel, de l’éphémère au permanent, du subliminal au visible, de la contemplation à l’action.

Sa production se présente sous la forme d’installations, de sculptures, de dessins, de photographies et de performances collaboratives.

Shani Ha utilise des objets, des formes et des matières ordinaires pour créer des œuvres hybrides et étrangement familières. Son travail examine le quotidien et tente de le perturber à l’échelle de l’infra-ordinaire.

https://www.shaniha.me

En 2020 Shani Ha présente Mitoyen pour la 69e édition de Jeune Création à la Fondation Fiminco. En 2019 elle présente Embody à la Pace Gallery de New York dans le cadre de I Can Drink the Distance, l’exposition solo de Torkwase Dyson. Ha inaugure Seuils en 2018, une commande publique pérenne installée à Drancy. En 2017, elle présente Embody au Museum of Art and Design de New York. La même année, Empathicity est exposé à Central Park pour le 20e anniversaire de NYC Parks x Arts. En 2016 Embody est présenté à Dixon Place en collaboration avec HAM Collective. En 2015 Table For Two est installé à New York. En 2014 elle collabore avec Torkwase Dyson pour une performance Embody présentée à Eyebeam Governor’s Island. En 2012 son installation Faites Comme Chez Vous est exposée pour Journée du Patrimoine dans le cadre de Marseille Provence Capitale Européenne de la Culture.

Rencontre avec Matthieu CRIMERSMOIS

Workshop Installation sonore -Mardi 17, jeudi 19 et vendredi20 décembre 2019

Matthieu CRIMERSMOIS, Vortex City, 2017, installation sonore, projection, lumière, vinyle, lecteur, platine DIY, dimensions variables

(mise en ligne des images avec l’aimable autorisation de l’artiste)
http://crimersmois.blogspot.com

Fin du workshop -Matthieu CRIMERSMOIS et les étudiants de la CAAP

Rencontre avec Franck MAS

Workshop scénographie – mardi 3, jeudi 5, et vendredi 6 décembre 2019

BIOGRAPHIE

Né en 1971, Franck Mas est auteur, metteur en scène, scénographe et artiste-plasticien. 

Architecte d’intérieur de formation, diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Appliqués et des Métiers d’Arts de Paris -ENSAAMA. Parallèlement il suit à l’Ecole nationale des Arts Décoratifs un enseignement en histoire de l’art contemporain et poursuit une formation de philosophie à la faculté de Tolbiac.

Il se tourne rapidement vers la scène et crée à San Francisco l’opéra contemporain Without ourselves du compositeur et chercheur à l’IRCAM Emmanuel Déruty. À San Francisco l’année suivante, on lui confie la création de l’opéra de chambre Le terrain vague de Benjamin Hamon, dont il dirigera également la mise en scène, la co-scénographie, les éclairages, et créera les chorégraphies. Cette œuvre sera reprise au théâtre du Rond-Point des Champs Elysées l’année suivante. Il co-met en scène ensuite l’opéra Bonjour Monsieur Gauguin de Fabrizio Carlone qu’il crée à Venise. Franck MAS est aussi appelé par Philippe Cohen, directeur du ballet du Grand théâtre de Genève, à créer deux scénographies, Le Sacre du printemps et In memoriam sur le requiem de Fauré, avec laquelle il entrera au répertoire de l’opéra national de Tbilissi en Géorgie. 

Egalement auteur de théâtre, Franck MAS a écrit six pièces : Tragédie pour deux espaces, +1, Sauf que, Gênes, File d’attente et Happy Birth’die, dont il dirige les mises en scène et crée les scénographies. 

Il s’illustre également en tant que plasticien. Son œuvre et ses nombreuses installations ont notamment été présentées à la galerie Felix Fulpa, Santa Cruz Californie, à l’église Saint-Sulpice de Paris, au centre d’art contemporain de Morsang sur Orge, au Salon d’art contemporain Montrouge et au salon des jeunes créateurs européens dont il reçoit le prix Européen pour son installation The miss Peggy’s wedding day voilà, voilà, voilà

Journée 1

Franck MAS va à la rencontre des étudiants de la classe selon le »rituel d’un bonjour individualisé et échange de poignée de main ». S’en suit la présentation de son parcours de formation et parcours professionnel. Tout en interrogeant le groupe sur la question de : « Qu’est-ce qu’un artiste ? »

Journée 2

« Scénographier une oeuvre » – Franck MAS invite chaque étudiant à mettre en situation une de ses productions en fonction d’un espace déterminé. Est alors soulevée la notion de dialogue avec l’espace choisi et sens qui en découle. Accompagnement individualisé de chacun dans la réflexion menée.

Journée 3

Regard sur les mises en espace et présentation des productions. Échanges avec le groupe classe. Le rituel du « déroulé du tapis et des coussins » s’instaure sur le ton de la confidence. Points de vue et propos sur l’art s’énoncent par petites touches.

Masterclasse Christian BOLTANSKI

Dimanche 17 novembre 2019 -Centre G. Pompidou

À l’occasion de la grande exposition rétrospective de Christian Boltanski, « Faire son temps« , l’École du Centre Pompidou propose une rencontre avec l’artiste lors d’une masterclasse.
Les étudiants de la CAAP y assisteront pour ensuite effectuer la visite de l’exposition. Conçue par Boltanski lui-même comme une vaste déambulation au cœur de son travail, l’exposition se veut moins une rétrospective qu’une suite de séquences marquant les étapes et les métamorphoses de son propos.